Un dimanche ou on ne rigole pas.


Non non, je ne suis pas mort rassurez vous.
Je suis en train d’essayer de faire quelque chose dont j’ai envie malgré mon manque de moyens pour le réaliser.
Surprise ! :p

Bref, venons en à CopperCab. Pour la petite histoire CopperCab, un youtubeur, s’est fait connaitre la première fois après avoir réagit face aux moqueries qu’il subissait à cause de l’épisode de South Park sur les roux.

Et donc son sang n’ayant fait qu’un tour (en oubliant surement de passer par le cerveau.) il décide de « répondre » à cet épisode. N’imaginant pas une seule seconde que bien sur sur internet cela n’allait qu’aggraver les choses.

Même South Park lui a répondu ! (en même temps sa vidéo à 27 000 000 de vue donc… :p)

Apparemment il a continué de faire des vidéos, et de se faire troller en commentaires sur ses vidéos. Résultat cette semaine, il n’en peut plus, et décide se mettre les points sur les i ! :D

Choc culturel


C’est quelque chose dont j’ai de plus en plus conscience. Je ne suis pas spécialement vieux, mais j’ai remarqué que j’appartiens à une génération charnière. Celle d’internet.

En effet il n’est pas rare que mes références soit totalement abscons pour certains de mes collègues de travail, qui ne sont pourtant pas beaucoup plus jeunes que moi.
Oui j’ai connus internet sans Facebook, j’ai même connus internet sans Youtube, voir voir Internet sans Mozilla. Impensable n’est ce pas ?
Internet n’est pas vraiment vieux, mais il y a un avant et un après internet, tout comme il m’est impossible de concrètement imaginer un monde sans électricité ou sans voiture, j’ai beau savoir que ça a existé, je n’étais pas là pour le voir.

Mais j’étais là pour voir un monde sans internet. J’ai vu cette explosion de technologie et me rendre compte que des personnes que je côtoie, n’ont jamais connus ça, ça me file un sacré coup de vieux. Ce que je prend pour des références culturels ne sont rien de plus que des vieilleries has-been.

Certains d’entre vous ne savent pas ce qu’est le 3615 Ulla.

Le téléphone à cadran.

Ni vécu l’internet des années 90 ou Caramail, Yahoo et Lycos étaient les rois.

Je connais le rapport entre une cassette audio et un crayon à papier, je sais ce qu’est l’auto-revers, le scotch sur les cassettes vidéo (le K7 comme cela était renommé.)

J’ai connus ce monde, et de côtoyer des gens totalement étrangers à cela, fait que c’est vraiment bizarre, surtout en étant aujourd’hui hyper connecté, j’ai vraiment l’impression que c’était une autre époque (pas pire, pas meilleure, mais clairement différente.) et je suis le premier à dire qu’internet est une chose formidable (je n’aurais jamais rencontré des tas de gens que je connais aujourd’hui, vivant au quatre coins de la France et d’ailleurs, je n’aurais même pas soupçonné leurs existences.)

La connaissance au fond de ta poche.


Aussi étonnant que cela puisse paraitre, Wikipedia vient seulement de lancer son application Android officielle.
En effet je viens d’apprendre cela, la fondation Wikimedia explique cet entrée tardive dans le monde du mobile par le fait quelle opérait sur plusieurs front : La version mobile du site Wikipedia, l’application mobile dédiée et la négociation avec les opérateurs téléphoniques pour réduire les prix des cout de connexion au site.

Ainsi, si l’application Iphone officielle existait déjà depuis 2009, Wikimedia a préféré attendre que les nouveaux format web (HTML5, CSS3, Javascript) se soient suffisamment démocratisé pour pouvoir créer une application avec ces outils.

En effet contrairement à l’application Iphone qui est native à iOS, l’application Androïd elle, est basée sur la même structure que la version mobile du site. L’avantage c’est que cette base pourra être facilement réutilisable sur tout type de support (Smartphone, tablette, PC) que ce soit Androïd ou non. De plus l’application Androïd est plus international puis qu’elle embarque pas moins de 75 version locale pour une traduction totale en 250 langues. (contre seulement 4 pour la version iOS)

visualisation

Enfin comme je le disais, Wikimedia a signé des partenariat avec des opérateurs téléphoniques (notamment Orange) pour offrir l’accès au site gratuitement avec les forfaits dans les pays ou l’accès internet n’est pas encore démocratisé. Ainsi donc l’Afrique du nord, pourrait bénéficier de ces forfait avec « accès à Wikipedia en illimité » sans surcoût, pas moins de 20 pays d’Afrique pourraient bénéficier de cette offre.

Pour en savoir plus vous pouvez consulter l’article sur le blog Wikipedia : Ici

Pour ce qui est de l’application en elle même, il n’y a pas de Widget et elle se contente du strict minimum (clone du site Wikipedia avec une barre de recherche en haut.) et semble optimisé pour une consultation en mode paysage. (plusieurs images débordaient sur le texte en mode portrait.)

Pour ceux qui veulent installer l’application Androïd c’est par Ici.

Pour l’application Iphone débrouillez-vous, je n’ai pas trouvé comment accéder au market via internet. (Sauf si c’est en téléchargeant itunes, ce que je ne ferais pas.)

Musique maestro !


Qui ne s’est pas déjà poser la question : « Bon je met quoi comme musique là ? »
Qui ne s’est jamais retrouvé après un formatage sans la moindre musique sur son ordi ?

C’est horrible n’est ce pas.

Moi j’adore la musique, je ne peux pas vivre sans, et j’aime découvrir de nouvelles choses. Ici je viens de découvrir SomaFM Qui propose différentes chaines avec chacunes un thème précis. (Electro, pop, ambiance de film vintage etc etc)
Ce sont des musiques de fond vraiment très agréables à écouter et qui change vraiment de ce que l’on nous abreuve à la radio.
Le site propose même une application pour smartphone mais payante (3€10) J’espère qu’elle est de qualité pour ce prix là.

Sinon il existe aussi le plus connus Lastfm qui propose de découvrir des artistes plus ou moins en relation avec une recherche de votre part. Il y a vraiment de tout sur Lastfm (aussi bien des artistes ultra connus, que de la musique de jeu ou du plus underground.

N’hésitez pas à me faire part de vos retours. :)

Je suis un internaute Has Been ?


Voila la question que je me suis posé cette nuit, lorsque par mes errances nocturne sur la toile je suis tombé sur un article du site « coups de pub » intitulé « Et l’éthique, bordel ?!« .

C’est un bien long pavé qui explique que de plus en plus les gens ne jurent que par les réseaux sociaux sur internet et leur popularité virtuelle compte plus que l’intérêt de leurs propos.
En effet cet effet de mode ne date pas d’hier, et l’auteur du billet en arrive à la triste conclusion que cela va en s’empirant, et que cela continuera.

Je parlais du succès du blog dans mon « bilan » et Vengup m’y a répondu ceci :

Le succès vient avec le temps.Tu auras autans de succès que ta chaine youtube :D

 

Alors je tenais à m’expliquer, tout comme j’ai dis dans les commentaires que je donnerais mon avis sur les réseaux sociaux. Je vais faire d’une pierre deux coups.
Ma chaine Youtube doit avoir depuis plus d’un an en tout et pour tout 200 vu et aucun abonnement. Je me contrefout d’un quelconque « succès » de cette chaine car pour moi son but premier, et son unique intérêt c’est de pouvoir uploader des vidéos. C’est tout. D’ailleurs cela fait un moment que j’en ai pas fait parce que je n’ai tout simplement rien à montrer. Alors commentaires, fans, suiveurs, abonnement etc etc sur mon Youtube je m’en tamponne royalement.
(D’ailleurs je songe à aller voir ailleurs, car j’ai de plus en plus de mal avec les pubs, si vous connaissez un endroit sympa sans pub… ça devient de plus en plus rare sur le net…)

Je n’ai pas de compte Facebook pour la même raison. Je n’y vois absolument aucun intérêt et cette mode du « tout social, je raconte ma vie à tout le monde » elle me laisse de marbre. Qu’on soit bien d’accord, quand le livre de visage à commencé à faire parler de lui, je me suis inscrit dessus et je n’y ai vu aucun intérêt. J’ai quand même testé. Si je veux garder le contacte j’ai déjà des tas de moyens de le faire (le téléphone, les SMS, les mails etc etc)

J’ai effectivement un compte Twitter, je l’ai ouvert très très récemment car encore une fois j’ai eu franchement du mal à voir l’intérêt de raconter sa vie. Aujourd’hui je me rend compte que beaucoup d’entreprises (ou du moins de gens bossant dedans) s’en servaient pour diffuser de l’information. (Développement d’un jeu, mise à jour d’un blog etc etc) et que du coup beaucoup d’informations sont disponibles très rapidement sur ce média. C’est l’unique but de mon compte twitter, me tenir au courant.

D’ailleurs vous pouvez le voir (et le suivre, j’ai actuellement 1 seul follower c’est dire à quel point cette notion de popularité m’indiffère. :)) sur la droite, je n’ai pratiquement AUCUN tweet, je ne fais que retweeter les informations que je juge, pertinente, drôle, importante etc etc.

Pourquoi alors par contre je veux le succès de ce blog ?

Tout simplement parce que ce blog est mon droit de parole, un endroit ou je peux exposer mon point de vu et le centraliser envers les différentes communautés que je fréquente sur le net. Et que je n’ai pas forcément toujours un endroit approprié pour dire ce que je pense.
Il va me permettre aussi surement de garder une trace de mes idées, de mes rencontres de sites sur la toile. Si je veux que ce blog ait du succès ce n’est pas pour mon égo, ce n’est pas pour pouvoir montrer fièrement une liste de stats. C’est parce que ce blog est une idée, mon idée. C’est pour partager ce que je pense et que le partage quand on est tout seul ça n’a aucun sens.

Alors oui quand je lis l’article que j’ai trouvé cette nuit, j’ai tendance à me dire, que je suis ultra vieux jeu et utopique. Que je ne comprend plus rien à l’internet d’aujourd’hui ? Que je suis has been…

qu’à cela ne tienne, je continuerait dans mon has beenité, et à vous abreuver de conneries, de trucs inutiles à tout simplement vous faire partager mes envies et mes passions. C’est en cela que j’espère donc que mon blog aura suffisamment d’intérêt. (Et dire que j’avais dis que je ne parlerai pas de moi, qu’on en avait rien à faire ! :D)

M’enfin j’ai bon espoir, tant que j’en arrive pas à ce que l’on me dise ça… :)