Gribouillages et échange.


On m’a offert à la Nowël un très joli livre qui part d’un concept des plus original. Ne cherchez pas la moindre histoire, ou prose, il en est dépourvus puisque c’est un livre d’image.

 

Il est beau mon carnet !

En effet Sketchtravel est né de l’imagination de Tsutsumo Daisuke et Gerald Guerlais, deux illustrateurs. Ils ont voulu rassembler en un seul et même ouvrage des grands nom du dessin,  que ce soit des auteurs de comics, de film d’animation ou de n’importe quel autre origine. Et comme si cela ne suffisait pas, ils ont décidé que ces auteurs devaient se passer le carnet de main en main, pour symboliser le partage.  Pas moins de 71 artistes ont participé, chacun ayant dessiné une page sans aucune contrainte de création et il aura fallu 5 ans pour que le projet arrive à terme le tout au profit de l’association « Room to read » visant à créer des écoles dans les pays défavorisé.

 

Alors, ça ne vous fait pas envie ?

Ainsi donc tout sortes d’univers se côtoient au fil des pages, chacune accompagné d’un court texte présentant le ressentis de l’auteur au moment de le dessiner. Le carnet original a été vendu aux enchère à 70.000 Euro, aujourd’hui vous pouvez encore trouvé des répliques édité aux éditions du Chêne en version simple à 28 Euro ou en version deluxe à 150 Euro, une partie des bénéfices de l’achat étant reversé à l’association Room to read. C’est un très joli bouquin, que j’ai pris énormément de plaisir à feuilleter, à contempler et surtout une œuvre unique en son genre un symbole de partage et de création libre.

 

3 exemples de dessins :

 

 

 

 

Pour en savoir plus c’est par ici.
Sinon vous pouvez encore facilement le trouver en librairie ou sur internet. ;)

Et que vive le partage libre !


Certains d’entre vous sont surement un peu perdu avec la fermeture de l’empire Mega*.
D’ailleurs d’autre site comme feu BTjunkie.org (4eme site de référencement de Torrent) ont fermé préventivement leurs portes par peur de se retrouver dans le même état que ce fameux Kim Dotcom.
The Pirate Bay quand à eux continuent de tenir la barre, mais pour combien de temps ?

En effet, si la fermeture des sites Mega* ont entrainé une forte hausse de fréquentations sur les offres de rattrape télé et de la VOD (comme se félicitent les grands groupe) le torrent est lui aussi revenu à la mode.
Petit rappel pour ceux qui n’y connaissent rien, le torrent est un protocole d’échange de fichier de pair à pair (dit peer2peer ou P2P), le principe est que plutôt d’aller chercher des fichiers sur un serveur centralisé, vous allez le chercher directement sur l’ordinateur de l’internaute qui le fournis.



Cela a ses avantages et ses inconvénients. L’avantage c’est qu’on ne dépend plus d’un serveur centralisé, en effet il n’y a aucun site à fermer pour couper le trafic. De même qu’inversement proportionnel au téléchargement directe, plus il y a de monde téléchargeant la même source, plus le téléchargement sera rapide. En effet chaque téléchargeur est en même temps un uploadeur.
L’inconvénient est principalement l’effet inverse, moins il y a de monde sur un fichier, et plus celui-ci est long à télécharger. De plus il faut que la personne source qui possède le fichier originel ait constamment son ordinateur allumé, puisque le fichier n’est plus stocké sur un serveur, mais reste sur l’ordi.

BitTorrent dont la vidéo est extraite, est sans doute le client torrent le plus connus en outre le problème avec les Torrents actuels est qu’ils ont besoin de trackers (des fichier en .torrent pour montrer à l’ordi quels sont les ordis qui possèdent le fichier que l’on veut.) c’est ce que faisaient BTjunkie et fait encore The Pirate Bay, un référencement de trackers Torrent.

Voila pour l’explication, maintenant vous vous demandez ou je veux en venir. (en plus d’avoir l’impression que je vous prend pour des cons à vous expliquer ce qu’est le torrent ! :D)

Il y a un autre client torrent un peu spécial qui commence à émerger. Virtuellement instopable, pour paraphraser ses créateurs : « Le seul moyen pour le couper, ce serait de couper complètement internet. » Ce client se nomme Tribler.
La différence avec les clients traditionnels c’est que celui ci n’a plus besoin de trackers, il embarque un moteur de recherche pour trouver le fichier voulu. De plus il permet également également de pouvoir visionner directement le fichier en streaming au lieu de le télécharger.

Comme vous pouvez le voir l’interface est simple clair et ne nécessite pas de grande connaissance de la langue anglaise, le site quand à lui ne s’encombre que du stricte minimum, une page download, et le soft est disponible sur Windows, Mac OS X et Ubuntu. Bon tout ne peut pas être rose au pays de toupoutou, du fait de sa faible population pour le moment la liste est relativement restreinte (je ne pense pas que vous puissiez trouver du VOSTFR directement) et le download très laborieux, mais le principe de ce genre de protocoles justement c’est que c’est en y allant qu’il s’améliore.

Par contre je tiens à vous rappeler que l’échange de fichier copyrighté est illégale hein et que la Hadopi surveille les réseaux d’échange P2P à hauteur de 10.000 titres musicaux dont la moitié de nouveautés (l’autre étant des titres « ayant fait leur preuves »), 200 films dont la moitié des nouveautés et sorties DVD ainsi qu’un certain nombre de séries au moment de leur diffusion en France. Après libre à vous de faire ce que vous voulez ;)