Deadman Wonderland ep. 09 VOSTFR


Nouvel épisode de Deadman Wonderland ! Bon visionnage !

Vous pouvez retrouver l’intégralité des épisodes déjà posté via le tag : Deadman Wonderland

Publicités

Il y a un dragon dans ma soupe


En ce moment je passe du temps sur Dragon’s Dogma, la nouvelle IP de chez Capcom (c’est assez rare de nous jour que de grand studio prennent le risque de sortir de vraies nouveautés donc voyons si le studio n’a pas perdu la main.)

Avant tout Dragon’s Dogma qu’est ce que c’est ?

C’est un RPG Japonais (J-RPG) qui essaye de s’occidentaliser, hors l’univers du J-RPG est vraiment différent de celui du W-RPG, et beaucoup de studio Japonais essayent comme cela de faire « plus occidental » à tord, D’ailleurs Dragon’s Dogma (DD) emprunte à pas mal de références, on pourra citer Skyrim, Dark Souls et Shadow of the Colossus pour les plus marquant.
Seulement reprendre les bonnes idées d’autres jeu ne suffit pas forcément pour faire un bon jeu, alors qu’en est il ici ?

Il était une fois, un dragon…

Et en fait c’est à peu près tout, en effet coté scénario le jeu se veut minimaliste, et les twist scénaristique sont visible à 10 kilomètres. Vous incarnez l’ « Arisen » (Insurgé en français) vous pouvez remplacer par « élu » ça revient au même. Statut qui vous est revenu parce qu’un dragon a décider de pique niquer dans votre village de pécheurs et vous êtes le seul qui a décidé de ne pas se laisser servir de repas. Vous avez osé défier le dragon et bien évidemment vous vous êtes fait rétamer en bonne et due forme, de cet défait le dragon vous a retiré votre cœur, chose fâcheuse s’il en est.

Avec votre nouveau statut, vient comme l’oncle de Peter Parker le dit si bien, de grande responsabilité, c’est à dire que la populace vous envoie courageusement terrasser le dragon, rien que ça. Mais heureusement pour vous, vous n’êtes pas seul, vous serez accompagner durant votre périple par des Pawns (pions en français.), sorte d’être humain totalement dénué de toute initiative et ayant pour seul but d’obéir à vos moindre ordres sans broncher.

Voila c’est à peu près tout, en gros : vilain dragon apparaitre pour tout détruire, gentil héros devoir aller l’emmener 6 pieds sous terre. Tel est le postulat de départ de Dragon’s Dogma.

Vos ordres master ?

Les Pawns, il me faut évoquer plus longuement cet aspect du jeu. Vous pouvez être accompagné par 3 Pawns maximum, il faut ici distinguer les 2 types, votre Pawn principal, que vous avez créé exactement comme vous avez créé votre personnage et qui vous suivra tout au long de votre aventure progressant avec vous, et les autres Pawns que vous pourrez recruter mais qui eux ne gagneront aucun point d’expérience, vous obligeant à changer régulièrement de Pawn.

L’accent a été mis sur ces mystérieux Pawns, d’un point de vue du background, on vous dit que personne ne sait d’où ils viennent, habitant dans un monde inconnue appelé « la faille ». D’un point de vue gameplay en revanche, et l’intérêt est là, c’est que ces Pawns que vous recrutez sont en fait les Pawn principaux des autres joueurs connectés à internet, et donc leur comportement, leurs attaques, leurs équipement et allure dépende du joueur qui les a créé. En effet il est possible pour un Pawn d’apprendre aussi bien sur les quêtes, les lieux que les monstres abattus. De même votre Pawn pourra être invoqué de manière totalement transparente chez un autre joueurs (vous ne perdrez cependant pas le votre dans votre partie) et lorsque l’on révoque un Pawn, vous aurez la possibilité de lui offrir un cadeau, et de noter son allure/efficacité.

L’un des point fort du jeu par ailleurs est justement la création de personnage, qui est efficace et simple, permettant de faire tout et n’importe quoi, voir même d’un goût douteux, à l’image du Joueur du Grenier :



Warriors…….la bataille va commencer………

Si il y a bien UN point à retenir de ce DD, c’est bien le système de combat, en effet il part d’un postulat simple mais au combien efficace, la possibilité agripper absolument tout les PNJ (aussi bien les Pawns, que les monstre, que les PNJs) pour les petit adversaires notre personnage se contente de les immobiliser, mais pour les plus gros, vous pourrez complètement les escalader, à la manière d’un Shadow of the Colossus donc, et des ennemis massif il va y en avoir un sacré paquet, entre les cyclopes, les griffons et autre cocatryx, sans parler des fameux dragons !

Croquis à l’échelle d’une chimère

Associer à un système de classe complet, et vraiment différents, des combats ultra dynamique, cet aspect du jeu est juste épique à souhait, pour peu que vous ayez pratiqué du Donjon & Dragon, vous verrez sous vos yeux exactement le type de combats que vous avez toujours imaginé. Voir un griffon qui fait 5 fois votre taille fondre sur vous, je peux vous garantir que l’effet est là.

L’autre point fort du jeu est sa carte, relativement imposante sachant que le moindre bâtiment visible à l’horizon est atteignable, même si au final on arrive aisément à faire le tour, les différents lieux ont vraiment été très travail, une mention spécial pour la Witchwood particulièrement réussie.

Witchwood

Bon alors c’est bon tu m’as décidé il a l’air top ce jeu !

Oulalalalala ! Attendez-donc avant de vous jeter dessus. En effet le jeu n’est malheureusement pas dénué de défauts.
Son scénario tout d’abord comme je l’ai dit qui est ultra minimaliste (l’aventure devrait se boucler en même pas 10 heures en ligne droite), et bourré d’incohérence (le duc vous jetant au cachot et après vous être évadé vient vous reparler comme si de rien n’était par exemple.)
Sa répététivité maladive, en effet vous ne ferez que refaire inlassable encore et encore les même parcours.
Son UNIQUE ville (si on enlève le village de départ) peuplé à 80% par des Pawns en font un univers complètement creux, dénué de la moindre âme.
Sa sauvegarde unique, est je pense le pire défaut, n’espérez pas pouvoir être deux sur le jeu, ou recommencer à zéro sans perdre votre ancien personnage, ce n’est pourtant pas la première fois que Capcom tente le jeu à sauvegarde unique et le flop de Resident Evil Mercenaries 3D aurait du être suffisent, c’est tout simplement aberrent et incompréhensible…
Et enfin surtout surtout, c’est un jeu Crapcom… Et en temps que tel DD est un jeu en kit comme ils savent si bien le faire, dès le lendemain de sa sortie les premiers DLC était sortis, et à 1 mois de sa sortie ajourd’hui pas moins de 14 DLCs sont disponibles allant de simples coiffures supplémentaire, au nouvelle misions en passant par de nouveaux items, le jeu coutant de base 70€ si vous voulez l’expérience « complète » (sachant que ce ne sont pas les derniers DLC à mon avis à être sortis) il vous faudra en plus débourser 22€ supplémentaire alors c’est sur morcelé en 16 partie cela est presque transparent, mais cela fait un cout total de 92€ le jeu complet, c’est juste totalement honteux de la part de Capcom !

Alors on chasse le dragon ou pas ?

Dragon’s Dogma, fait partie de ces jeux inqualifiables, et je ne peux pas vous dire clairement si oui ou non le jeu est bon. Il possède d’excellente qualités, la tombé de la nuit par exemple que je n’ai pas abordé mais qui est magistralement maitrisé. La nuit il fait vraiment noir, et on se surprend à se diriger au son (je jouais avec un casque ce qui renforçait encore l’effet) pour deviner les créatures nous entourant, mais aussi d’énormes défauts, des longues longues traversées parfois franchement carrément inutiles et fatigantes, et je peux parfaitement comprendre que l’on ne puisse pas du tout accrocher au jeu.
Par contre pour avoir été annoncé comme le projet de plus ambitieux de Capcom, clairement oui il est décevant.

Si vous n’êtes pas trop regardant sur le scénario, que pour vous le but est le fun, alors vous aimerez Dragon’s Dogma, personnellement j’ai bouclé le jeu en prenant complètement mon temps, il m’a fallut 80H ce qui est tout à fait honorable.
Si la politique honteuse de l’éditeur ne vous rebute pas, allez y, DD fait partie de ces jeux dont le seul conseil que je saurai vous donner est « faites vous votre propre avis » (en téléchargeant la démo, gratuite, par exemple.)

Prenez un chewing-gum Emile !

Personnellement j’ai fais l’impasse sur l’édition collector, que je trouve franchement dispensable (la statuette n’était pas top à mon gout)
contenant :
– un DLC (Youppie.. -_-« )
– un livret
– une statuette

Un crayon, une feuille et beaucoup de talent


Et bam !
Vous allez encore en prendre plein les yeux, décidément certains savent vraiment user de talent, à l’image de Nagai Hideyuki, qui maitrise l’illusion de perspective magistralement.

impressionnant n’est ce pas ?

Si vous souhaitez en voir plus, je ne peux que vous invitez à vous rendre sur son site officiel.

Paré pour aborder Paris !


Et voila voila on est déjà Lundi 25 Juin et tout commence à avancer à grand pas.

Plus qu’une semaine et je suis en congés, et une semaine et demi et viva Japan Expo !

Ayant participé à la soirée anniversaire des 5 ans de Nolife il y a quelques temps, (mais si souvenez vous !), L’un des principaux retour de la soirée entre forumeur c’était des « Ha ben mince, si j’avais sur que c’était toi, je serais venu discuter avec toi ! »

Et encore là ce n’était qu’exclusivement un évènement Nolife… Alors Japan Expo, n’en parlons pas !

Qu’à cela ne tienne, m’armant de mon courage (et ma carte de crédit aussi un peu :p), j’ai décidé pour cette session de Japan Expo, de créer des badges sur le thème Nolife, de vrais badges tout beau, tout classe.

Et aujourd’hui, j’ai reçus mon colis.

Mais c’est pourtant pas encore mon anniversaire ?

Franchement je suis très agréablement surprit de la qualité du badge, aussi bien impression que de finissions.

C’est les Nolifeur qui vont être content.

En tout cas, si jamais vous passez par Japan Expo cette année, vous pourrez facilement me reconnaitre.

Je suis fin prêt !

Pour le site sur lequel j’ai passé commande il s’agit de Modern City, le site dispose d’une bonne série de gabarits, rond ou rectangulaire, avec épingle ou magnétique.
Et mon interlocuteur par mail a été d’une courtoisie et d’une patience hors du commun, parce que j’ai du apprendre malgré moi que what you see sur l’écran n’est pas forcément what you get sur l’imprimante, du coup ça demandait pas mal de réglages.

Concernant l’envoie, j’ai effectué le paiement le 21 Juin soit jeudi dernier et j’ai reçus via Chronopost mon colis aujourd’hui, donc 4J contenant un Week end, pour un total de 220 badges autant dire que c’est efficace !

Bref si vous voulez vous faire de vraies badge (minimum 20 exemplaire par design) je vous recommande Modern City ;)

Sur ce, moi je retourne faire mes préparatifs !