A éviter si vous êtes allergique au talent.


Décidément, il y en a qui sont vraiment bourré de talent. C’est à en finir jaloux, personnellement j’ai deux mains gauches, et je suis incapable de faire le moindre dessin valable, alors quand je vois ce que fait Natalie Shau… J’hésite entre la remercier ou l’insulter d’être aussi douée. :)

La belle (parce qu’en plus elle l’est :p), est assez connue dans la scène « dark » elle a entre autre fait certaines pochettes des albums du groupe Cradle of Filth

Carmine - Natalie Shau

Carmine - Natalie Shau

St0rm - Natalie Shau

St0rm - Natalie Shau

love and doves - Natalie Shau

love and doves - Natalie Shau

Alice; down the rabbit hole - Natalie Shau

Alice; down the rabbit hole - Natalie Shau

Rhaaaaaaa… Tant de talent !

Comme à mon habitude je vais vous envoyer voir son site officiel si vous voulez en découvrir d’avantage, attention certaines images sont comme on dit sur l’internet « no safe for work » ;)

Bref rendez vous : ici

C’est du journalisme total !


« Abitbol… Georges Abitbol… classe man ! Top of the pop ! »

Si cette réplique vous dit quelque chose, alors vous n’auriez rien à apprendre, en revanche, si vous n’avez jamais entendu cette phrase, vous manquez gravement quelque chose.

La Classe Américaine, ou encore le grand détournement, est un flim « sortis » en 1993 sur Canal + et réalisé par Michel Hazanavicius et Dominique Mézerette. La particularité de ce flim (outre que ce n’est pas un flim sur le cyclimse) est qu’il a été entièrement réalisé à partir de morceaux de films déjà existant.

En effet, à l’époque Canal + à proposé à la société Warner de faire un « film hommage » pour fêter son centenaire, et celle ci a accepté de laisser canal + ce servir dans l’entièreté des films jamais fait par la Warner (avec quelques restriction quand même, du genre, ne pas toucher à Clint Eastwood et Stanley Kubric, qui avaient le vent en poupe à l’époque.)

Ce qui se devait être un petit film promotionnel, destiné à une multi diffusion sur Canal +, ainsi qu’une sortie cinéma, se transformant dans les mains de Mézerette et Hazanavicius en un gigantesque détournement. Ayant un casting des plus prestigieux (pas moins de 37 acteurs connus de l’époque avec leur doubleurs français d’origine apparaissent dans ce flim.) le documentaire vire rapidement à la gaudriole, les doubleurs voyant ainsi l’occasion de faire dire des phrases toutes plus absurdes les unes que les autres.

Ce flim a atteins un statut cultissime, et a inspiré pas ma de grand détournement à venir (comme le célèbre Mozinor) Lorsque que Canal + vit le résultat, elle autorisa seulement une seule diffusion de ce flim sur sa chaine, bouclant le master original sous clef chez eux. C’est pourquoi la seule façon de voir ce flim à l’époque était par des échanges de VHS, en effet aucune sortie cassette, cinéma n’a jamais été faite, si personne n’avait fait d’enregistrement à l’époque, ce flim aurait tout simplement disparut et été oublié.

Il faut voir que ce n’est absolument pas évident à produire, raconter une histoire différente avec des bouts de films déjà existant (48 au total !) tout en synchronisant les paroles sur les mouvements de voix, sur une durée de plus d’une heure est un travail colossal !

Aujourd’hui le flim est trouvable en streaming sur le net (d’un qualité très très médiocre puisque obtenu de vieilles VHS de l’époque.) et jouit d’une immunité aux droit d’auteur, du fait de son statut particulier. (le flim appartiens à Canal, mais les extrait appartiennent à la Warner, alors que les droits appartiennent à Hazanavicius et Mézerette. Donc pas facile de se mettre d’accord. :) )

Voici le flim dans son intégralité.

Il a enfin obtenu ses heures de gloire et a été projeté lors d’une séance privé en 2010. Ce flim est juste une réserve en puissance de scènes et répliques cultes.
Et un certain Sam s’est même payé le luxe de refaire une version DVD correcte (en achetant lui même l’intégralité des 48 films utilisés en DVD.)
Vous pouvez voir son projet sur son site cyclim.se et même télécharger le flim en torrent. (mais il ne faut pas être pressé, il n’y a que trop peu de seed.)

Voila, bon flim !

Dis dis dis, ils disent quoi ?


Oui aujourd’hui pour toi le jeune je vais te répondre à cette éternelle question que tu ne t’ai sans doute jamais posé :
« Mais quels sont les paroles de l’hymne national soviétique ? »

Cette vidéo me fait toujours autant rire malgré les années. C’est ce que l’on nomme communément des « illusions auditives ».
En tout cas oui maintenant vous pouvez me maudire sur 30 génération, car jamais plus vous ne pourrez écouter l’hymne soviet (pas Russe qui bien qu’utilisant le même air, ne possède pas les mêmes paroles.) sans entendre cela.
Bon l’avantage c’est que l’hymne soviet… On ne l’entend plus beaucoup de nos jours. :)

Abrèges tu veux ?


Ce qui est bien dans l’internet, c’est qu’on peut toujours y découvrir quelque chose. Cela fait un moment que j’ai découvert ce que l’on nomme « l’abriged » et qui consiste à faire de courtes vidéos parodique (en y blindant de références, et en exagérant les défauts) retraçant rapidement un anime.

Celui là, c’est les chevaliers du zodiaque. Que l’on aime ou pas, je pense qu’il faut les regarder. Les épisodes durent entre 5 et 10 minutes, résumant 3 épisodes chacun, ils racontent le combat des chevaliers de bronze contre les 12 chevaliers d’or du zodiaque. Si la qualité du son est assez médiocre, je suis perso très très firand de l’humour absurde abordé et des calembours stupides. (qui se bonifient au fil des épisodes.)

L’auteur a même eu la chance de pouvoir recevoir d’Eric Legrand, le doubleur français officiel de Seiya le chevalier du pégase, une liste de « plait il ? » et voici ce qu’il en fait.

Si cela vous plait (il ? :p) vous en trouverez comme d’hab’ plus Ici.

Il semblerait que le monde de l’abriged vivote plutôt pas mal dans son coin et traite plutôt des séries longues (et qui donc ont tendance à reposer sur les même mécaniques encore et encore.) le « concept » a été lancé par un britannique du nom de Dan Green, alias LittleKuriboh, en 2006 sur la série « Yu-Gi-Oh!, malheureusement le genre étant très peu connus, il n’existe pas vraiment de grand site de rassemblement d’abriged series… Mais bon je pense que vous pouvez chercher ce terme sur internet pour en trouver d’autre. ;)

La connaissance au fond de ta poche.


Aussi étonnant que cela puisse paraitre, Wikipedia vient seulement de lancer son application Android officielle.
En effet je viens d’apprendre cela, la fondation Wikimedia explique cet entrée tardive dans le monde du mobile par le fait quelle opérait sur plusieurs front : La version mobile du site Wikipedia, l’application mobile dédiée et la négociation avec les opérateurs téléphoniques pour réduire les prix des cout de connexion au site.

Ainsi, si l’application Iphone officielle existait déjà depuis 2009, Wikimedia a préféré attendre que les nouveaux format web (HTML5, CSS3, Javascript) se soient suffisamment démocratisé pour pouvoir créer une application avec ces outils.

En effet contrairement à l’application Iphone qui est native à iOS, l’application Androïd elle, est basée sur la même structure que la version mobile du site. L’avantage c’est que cette base pourra être facilement réutilisable sur tout type de support (Smartphone, tablette, PC) que ce soit Androïd ou non. De plus l’application Androïd est plus international puis qu’elle embarque pas moins de 75 version locale pour une traduction totale en 250 langues. (contre seulement 4 pour la version iOS)

visualisation

Enfin comme je le disais, Wikimedia a signé des partenariat avec des opérateurs téléphoniques (notamment Orange) pour offrir l’accès au site gratuitement avec les forfaits dans les pays ou l’accès internet n’est pas encore démocratisé. Ainsi donc l’Afrique du nord, pourrait bénéficier de ces forfait avec « accès à Wikipedia en illimité » sans surcoût, pas moins de 20 pays d’Afrique pourraient bénéficier de cette offre.

Pour en savoir plus vous pouvez consulter l’article sur le blog Wikipedia : Ici

Pour ce qui est de l’application en elle même, il n’y a pas de Widget et elle se contente du strict minimum (clone du site Wikipedia avec une barre de recherche en haut.) et semble optimisé pour une consultation en mode paysage. (plusieurs images débordaient sur le texte en mode portrait.)

Pour ceux qui veulent installer l’application Androïd c’est par Ici.

Pour l’application Iphone débrouillez-vous, je n’ai pas trouvé comment accéder au market via internet. (Sauf si c’est en téléchargeant itunes, ce que je ne ferais pas.)